Rechercher
  • Centre Yoga Sante

Apprendre les équilibres sur les mains avec le mur | Centre Yoga Santé

Mis à jour : 29 sept. 2019

La posture du poirier, soit Adho Mukha Vrksasana, repoussera inévitablement vos limites physiques et mentales. Puisqu’il nous fait rares d’être à l’envers, nous sommes souvent plus craintifs face à cette posture.


Cette posture énergique demande une puissance physique considérable, mais surtout de la confiance en soi. Elle tonifie grandement les épaules, les bras et surtout les poignets. Force et technique sont des gains incontournables pour maitriser la posture du poirier. Elle nous donne une impression d’aisance et d’élégance, mais ne nous leurrons pas : elle nécessite une concentration inébranlable et beaucoup de pratique. Autant l’ouverture des épaules est importante, elle requiert également un très bon gainage abdominal afin de rester axée sur son centre de gravité.

Jouer sur les mains, essayer, échouer, essayer de nouveau et réussir, ça nous permet de retrouver notre âme d’enfant. Mais les inversions ne sont pas seulement pour le plaisir, ils apportent beaucoup de bien à notre corps. Elles favorisent une bonne oxygénation et une circulation sanguine de notre cerveau et des glandes endocrines pour qu’elles puissent mieux fonctionner. Une inversion soutenue au mur ou à l’aide d’une chaise aidera à reposer le cerveau et pourra alléger les effets du stress.

S’inverser nous pousse à l’action, accroît notre créativité et promeut l’importance du moment présent. Ne vous découragez surtout pas ! Les inversions peuvent poser un vrai défi, soyez patient. Certains réussiront la posture du poirier en quelques mois, d’autres en plusieurs années, mais cela n’importe peu. Pratiquez, amusez-vous et le reste viendra tout seul en temps voulu !





Adho Mukha Vrksasana

Adho: Vers le bas

Mukha: Visage, tête

Vrks: Arbre

#inversions #IsabelleGervais

0 vue

© 2016 par Centre Yoga Santé